Loved and Lost

Mi figue – Mi raisin.

Et oui je suis mitigée, contrairement à l’hiver dernier où la locomotive et les sacs brodés de sequins m’avaient laissés sans voix, là je dois avouée que franchement je reste perplexe.

On ne commence pas fort avec une superposition Underwear et manteau XXL à motifs quelques peu….. rétro, grand mère j’oserai dire. Je me suis peut être trompée ? C’était peut être la collection Chantelle ou Aubade ? Mais non c’est bien Louis Vuitton !

Mais au fil du show on voit apparaitre l’esprit romantico-rétro de Marc Jacobs avec des matières nobles: soie, satin brodé, astrakan fluide, fourrure,  plumes et paillettes. Les motifs varient : tantôt prince de galle, broderies fine, voire fleuris pour certaines silhouettes aux coiffes particulièrement désordonnées, façon Edith Piaf. Quant aux accessoires: serpent, fourrure, les pochettes sont de mises dans ce vestiaire qui hésite entre jour et nuit. Les couleurs sont douces et pastels pour une collection qui ose flirter avec une beauté obscure et nocturne pour une femme sexy et délicate de jour comme de nuit.

Mon coup de cœur: La redingote éclaboussée d’une pluie de paillettes, une collection qui ne m’aura pas séduite de suite, mais qui aura fait son chemin petit à petit dans mon esprit en me laissant finalement conquise. L’élégance, le charme et la sensualité travaillée par Marc Jacobs nous offre donc finalement un résultat époustouflant.

image 6028_10152646194835125_894149217_n 13182_10152622624355125_299409670_n 62446_10152622628035125_24994281_n 63927_10152622617125125_226106671_n 64158_10152622617910125_272772379_n 66447_10152634095695125_2015910532_n 150457_10152646199645125_157202115_n 208445_10152622631965125_922648433_n 208570_10152622623225125_2131713316_n 226479_10152622618110125_717163806_n 480424_10152622626080125_1564097776_n 482516_10152622631685125_1960814264_n 484668_10152622632485125_806370417_n 485100_10152622627070125_1836602079_n 487913_10152622632745125_1652246302_n 525204_10152622632190125_1776274842_n 541046_10152622625775125_372891109_n 544204_10152646203745125_103758085_n 576122_10152646200065125_2015127985_n 576653_10152622624740125_1362294909_n 576716_10152646195655125_255846508_n 578103_10152622616265125_1886449250_n 578505_10152646202500125_1668520980_n 599184_10152622626280125_144653475_n 601375_10152646198065125_1041444767_n 602149_10152646195205125_630577385_n image(1)

Yes: I’m half heartedly. I loved so much the last winter collection with the old train and the sequined bags that I must say this one left me perplexed.

To start up with : underwear and XXL Coats, I think I’m missing something, is this some kind of Victoria’s Secret show ? Nope it’s really Louis Vuitton !

But then something happens on the runway: you can hear the sound of romantism coming with beautiful textures: silk, astrakan, fur, feathers, lace and sequins and the soft colors. Accessories are definitely retro: clutches made of fur and snake that fit in this daily/ night universe . Colors are soft for a night time beauty, for a sexy and delicate women.

A collection that has not seduced me right away, but a little bit of rethinking and I could see all the genius of Marc Jacobs. Elegance, sensuality for a mind-blowing result.

 

Publicités

2 Commentaires

  1. Les manteaux sont vraiment sublimes ! J’aime aussi beaucoup les silhouettes 40’s et les chaussures… Merci pour cette promenade bien agréable. . .

  2. C’est vrai que les manteaux sont splendides: des matières simples retravaillées en broderies et illuminées de sequins, un génie ce Marc Jacobs !!
    Merci pour le commentaire 🙂

Un mot doux ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :